Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 22:07
Des petits manteaux d'hiver espéciaôls pour les pommes, vus chez madebymyself :


Repost 0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 19:54
HSE de Poppyrose
Nous avons la chance de pouvoir aller là quand le temps nous y encourage.
C'est la mer, c'est la campagne, c'est le village de mes grands-parents, c'est un paquet de souvenirs...
Alors Cher et tendre et moi avons joint nos efforts pour réaliser une petite aquarelle à offrir à mon papa qui reste très attaché à cet endroit.


Et il a été très heureux de son petit cadeau.
Hé, Voltaire, t' avais bien raison !
(ici)


Repost 0
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 20:34
"Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir
et c'est en le donnant qu'on l'acquiert"

Repost 0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 14:26
L'autorité, sacré problème pour les enseignants, surtout quand c'est aussi un problème pour les parents. On se sent très seul.

Hier soir, on a donc vu dans l'émission de Tadehi des gens de qualité tels que le psychanalyste Daniel Sibony et le président de la commission d'un rapport qui a fait couler beaucoup d'encre, André Varinard, prof de droit pénal par ailleurs.
On va vite oublier un triste représentant de l'Education Nationale qui m'a bien peinée et j'ose espérer qu'il n'a été que maladroit ; et cet avocat dont la mauvaiseté m'a dérangée tout au long de l'émission. Justement quelqu'un qui doit user de beaucoup d'autorité (!) et qui n' était venu dans l'émission que pour en découdre avec A. Varinard, à propos d'un point du rapport, point qu'il avait d'ailleurs compris de travers. Mais je lui sais gré de son intervention sur la fin, à propos de l'autorité de notre chef de l'Etat, là, c'était bien vu. Il y avait aussi une féministe qui, si elle avait été moins engagée, aurait été intéressante.
Bref, A.Varinard a bien défendu son rapport et D.Sibony a tenu des propos très intéressants.

Pour lui, l'autorité, c'est une relation qui se construit à 3 : le jeune, le parent (ou le prof ou autre) et Autre Chose. Très importante cette "autre chose", elle serait en rapport avec la transmission de la vie.
Il a dit que les jeunes ne sont pas contre l'autorité quand ils lui supposent cette connivence avec la vie. Mais à un certain moment, ils veulent savoir ce qu'il y a
après, plus loin,  et ...quand ils ne trouvent rien, pas de suite, ils éprouvent une grande angoisse, alors ... ils frappent, ils cognent.
Je suis assez d'accord avec son analyse.
On le constate parfois dès le plus jeune âge, en maternelle.

Il a alors parlé du cas des profs mordus, passionnés (même farfelus) qui n'avaient aucun problème d'autorité sur leurs élèves car, avec ce type de profs, on avait la 3ème composante de l'autorité, cette "autre chose" qui va dans le sens de la vie.
Et au contraire les profs qui "s'emmerdaient" dans leur enseignement, sanctionnés par les jeunes pour avoir sacrifié leur vie, alors qu'ils méritaient plus que de se réduire à ça.
Là, je suis dubitative.
J'ai vu des profs totalement passionnés et convaincus qui n'avaient aucune autorité sur leurs élèves. Même, et surtout, s'ils étaient farfelus. Leur "savoir" ou leur façon de faire étaient-ils sans rapport avec cet "autre chose" qui fait qu'il y a ou non autorité ?

Je "sens" qu'il y a du vrai dans tout ça et aussi que quelque chose cloche.
Un sentiment qu'il manque une donnée.
A réfléchir...


Repost 0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 17:32
Poppyrose a récemment montré l' ours de son enfance et des souvenirs sont remontés à la surface.

Nanny, ma "grande soeur" avait reçu les confidences de notre maman quant à certains achats de Noël...
Et elle n'a pas pu tenir sa langue, eh eh !
Un beau jour, elle m'a donc conduite dans la chaufferie et a soulevé le couvercle du stérilisateur qui servait tous les étés pour des bocaux, encore des bocaux, plein de bocaux...
Et là, j'ai été éblouie. Il y avait une grosse boîte avec à l'intérieur une poupée souple en combinaison orange, des cheveux courts blonds, mais surtout elle avait une tête unique : elle faisait la moue.
Gros, gros coup de coeur...

Je suis descendue plus d'une fois en cachette voir la merveille, et ai même ouvert la boîte pour prendre une "carte d'identité" accrochée à son poignet.
C'est ainsi que j'ai appris qu'elle s'appelait Luc (!!!!!) Mais pour moi, elle a toujours été Diane...
C'est un super souvenir, merci Nanny !
Repost 0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 11:54
Hier soir, seul un groupe d'enfants est passé chercher des bonbons...

Il y a quelques années, on entendait les cris et les rires des enfants dans les rues. Ces petits squelettes, monstres, morts-vivants, momies et sorcières faisaient grand bruit et mettaient tout le quartier en émoi.

Dans cette fête d'Halloween, que je n'ai jamais vraiment comprise, j'aimais bien deux-trois choses, comme creuser les citrouilles et les illuminer. Et aussi accompagner les enfants (de loin), pour le tour des maisons du coin. Au retour, tout le groupe étalait ses bonbons, faisait des tas, des comptes et du troc. Les filles en parlent encore.

Hier soir, pour le dîner, il y avait une petite allusion à Halloween, préparée par Miss Cadette : des sablés découpés avec beaucoup de soin.
Et une petite rigolade quand j'ai vu la recette qu'elle avait choisie : celle dont j'ai adapté les quantités pour une classe entière. Cela faisait beaucoup...La moitié de la pâte est donc au congélateur.





Repost 0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 23:07
Tout le monde n'a pas la chance de voir de si près les petits écureuils roux.
Mais S* et ses enfants s'en sont donné les moyens... en se levant à l'aube ce week-end !

S* comme supermaîtresse super-digiscrapeuse : c'est elle qui a créé la bannière de ce blog ! Chouette, hein ?

J'ai toujours rêvé d'avoir un jardin avec des grands arbres et des écureuils...
Merci S* pour ces belles photos, et bravo au photographe !
Repost 0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 09:47

Voyons voyons...

Il s'agit d'un article de Psychologie magazine où l'on parle du travail du Dr O'Hare, spécialiste de l'obésité, qui ne croit plus aux régimes et se concentre maintenant sur la gestion du stress par la méthode de la "respiration en cohérence cardiaque".

Pour faire court, voici la recette :

1 - Se prendre deux ou trois pauses de 3 minutes dans la journée pour respirer profondément et calmement au rythme de 6 respirations par minute.

2 - Deux semaines après, quand la respiration est bien acquise, se remémorer les scènes pénibles de la vie quotidienne qui déclenchent des émotions négatives dans le but de les associer avec le rythme cardiaque venant de cette respiration. C'est tout.


Exemple de Martine, instit, qui se sent, grâce à cette méthode, plus légère, libérée d'un poids dans la poitrine. DONC, elle n'a plus besoin de calmer ses sensations désagrébles avec de la nourriture. DONC...elle maigrit.

Si quelqu'un trouve que ça marche, faut pas hésiter à le dire.

Repost 0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 20:56
Une vidéo du net qui me fait toujours autant rire.

Repost 0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 21:56
Quelle fête ! Beaucoup de bougies à souffler ce WE pour mon cher et tendre, N, P et M...
Paëlla géante
pour cette très belle journée puis danse jusqu'à pas d'heure.

Et mademoiselle l'Aînée qui était attendue impatiemment dans la Baie de Somme a fait la surprise à son papa de rester pour son anniv'. C'est-i pas gentil ça ? Et Miss Cadette avait dit OK aussi, et ce n'était pas gagné...("Il n'y aura personne de mon âge ? Euh...Je suis obligée d'être là ?")
Bon évidemment ce matin on rigolait moins. Les lendemains sont toujours plus délicats.

On a quand même fait un tour à la Ferme du Logis de Jumeauville pour cueillir des pommes.

Photos prises avec mon tel portable : pas top.


Repost 0

Présentation