Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 20:22
Contrairement à vendredi 1er mai, il ne faisait pas beau hier, mais les enfants se sont bien amusés dans une eau chauffée à 28°.
C'était une belle réunion de famille, en Champagne. Et aujourd'hui, les cousins, oncles et tantes repartaient vers Carcassonne, Gruissan, Montpellier, l'Ile de France...et même Helsinki ! Ce sera ma participation  au HSE
de cette semaine.

La piscine est chauffée par pompe à chaleur et je le dis tout net : je veux la même dans mon jardin !
Comment ça, pas de place ? Comment ça, trop cher ? Comment ça, trop bruyant ?
Han....cette mauvaise volonté qu'ont certains, des fois...

Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 19:19
C'est Manny qui venait de lire ce livre et qui en faisait, dans le cadre du "challenge abc", un résumé tel qu'elle m'a donné très envie de le lire.
Et vous savez quoi ?
Elle me l'a envoyé pour que je puisse en profiter, c'est-y pas gentil ça ?
Si tu passes par là, merci Manny !


Je ne ferai pas de résumé du livre, celui de Manny est parfait, mais dirai juste que l'histoire (autobiographique) de cette petite fille Totto Chan (se prononce tot-to-tchan) est particulièrement intéressante. D'une part parce que vue "de l'intérieur" et d'autre part parce que vue "de loin" (début des années 40). Tetsuko Kuroyanagi a donc tout le recul nécessaire pour expliquer les bienfaits que cette école hors du commun lui a apportés. Et ils sont profonds.

Que se passe-t-il quand on ne rentre pas dans le "moule" de l'école ?
Quand on est un enfant bruyant qui perturbe la classe ?
Une pédagogie particulière permet-elle aux enfants de rester eux-mêmes et de trouver dans l'école le moyen d'apprendre et d'être heureux ?


Je pense aux enfants "différents" que j'ai connus et qui auraient été si bien dans une telle structure ...
Je ne peux m'empêcher de penser aux enfants ingérables que j'ai connus...
Je ne peux m'empêcher de penser aux autres enfants de la classe...
Et je pense aussi aux parents...
Je ne peux m'empêcher de maudire nos effectifs surchargés (jusqu'à 33 !!!), la racine du mal, qu'on le sache...
Et du coup, je ne peux avoir d'opinion tranchée et la critique facile envers l'école et les enseignants...non...ce serait trop simple...

Je conseille vraiment ce livre, il se lit facilement et se présente sous la forme d'un recueil de souvenirs, il est plein de vie et de tendresse.
On y retrouve avec plaisir l'esprit Montessori, Steiner ou même
Freinet dans l'approche pédagogique du merveilleux directeur de l'école de Tomoé.
"En vérité, tu es très gentille, Totto Chan" n'a-t-il cessé de lui répéter...

Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 18:50
C'est parti pour le self-portrait du jeudi !
Le thème de cette semaine, c'est souvenir d'enfance.

Je me rends compte que je n'ai pas grand chose à photographier à la maison.

J'avais prévu de faire un truc marrant avec ma blouse d'école de quand j'avais 5 ans...sympa, non ?  Ben je ne retrouve pas la blouse.
Mais comment peut-on être aussi bordé...ique ?

Une chouette blouse en nylon orange cousue par ma maman elle-même, avec des gros boutons sur le côté pour un effet de style très années 70.

Quand je l'ai retrouvée (avant de la reperdre, on suit, on suit !) chez mes parents l'année dernière, je l'ai reconnue tout de suite et ai été très émue, émue surtout de voir que ma maman l'avait gardée elle aussi en souvenir.
Et à l'intérieur, était cousue une étiquette : c'était le nom de ma soeur...donc nous l'avions mise toutes les deux, avec 4 ans d'écart. C'aurait été un chouette souvenir pour nous deux.


Du coup, je mets un souvenir plus tardif : un journal intime (Elie , tu t'en es inspiré pour ton sketch ou quoi, c'est exactement pareil !)

Le rose, c'est Nanie qui me l'a offert.
Il coûtait 50F et je bavais devant tous les jours...un bon souvenir...
Repost 0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 20:22
C'est la Maman des poissons qui propose un petit défi...

style Koh Lanta, mais à la maison...avec les moyens du bord.
Il s'agit donc de se suspendre à son poteau de fil à linge, pendant 4h, juste pour voir si on tient le coup. Mais noooonnn, on ne reste pas là-haut... on grimpe, on sue, on peste, on souffre, on se prend en photo (très dur), et pis on poste tout ça !
Allez hop, au boulot tout le monde !

Oui, mais voilà, il n'y a pas (plus) de corde à linge à la maison, donc plus de poteau, donc plus rien pour faire l'andouille...et je suis bien triste car j'aime bien l'idée de Claire et je voudrais bien participer...
Alors, allez, soyons folle, tentons le tout pour le tout !




   1 - Grimper sur l'étendoir...














   2 - Se suspendre...
On respire ! On ne tremble pas ! Je sais, c'est haut...























   3 - Cochon-pendu
(je sais, il faut que je fasse un régime...)
















   4 - Han, ben je ferais pas ça tous les jours !!!!
Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 21:05
En voyage à l'étranger, j'ai ma petite manie : j'achète au moins un magazine de décoration du pays, c'est révélateur des tendances, des goûts, des intérieurs, des façons de vivre des autochtones que l'on ne rencontre pas toujours directement.
Alors, en Hollande, j'ai acheté celui-ci :

Il me plaisait bien, à moi...il était sous film plastique...J'ai pas vu ce mot écrit en blanc, en bas de page...et d'abord, je ne l'aurais même pas compris..."Frankijk".
Alors quelle n'a pas été ma surprise quand j'ai trouvé des pages et des pages sur... l'absinthe de Pontarlier... l'ossau-Iraty... la truffe du Périgord...les fruits à la niçoise...
Pas  d'bol, ce numéro était consacré à la France...
Les Hollandais préparent leurs vacances d'été...

C'était une photo de ma bourde pour le "achèsseux" de la semaine...
Repost 0
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 03:59
Pour ce grand week-end de Pâques, nous sommes allés vers le Nord, et vu le temps qu'il a fait, ça a été sans regret !

Au départ, avec nos amis S et S, nous  devions aller voir le parc floral de Kukkenhof, mais ça faisait un peu loin en voiture, alors on a décidé de visiter la Zélande : Middleburg, Veere, Flessingue...

On a pu montrer à Miss Cadette les polders, les villes flamandes et la façon de vivre hollandaise.
Verdict : elle adore, y vivre lui plairait bien, et de toute façon, elle veut y retourner !



On arrive, il y a des vélos partout....
Des fois, ils sont prioritaires, des fois non, il faut se méfier.

Les pistes cyclables croisent les routes, les longent ou s'en éloignent pour serpenter dans la campagne.

Je mourais d'envie d'en faire, d'autant que leurs vélos ont l'air nettement plus confortables que les nôtres, il n'y a qu'à voir la position !

Et puis c'est plat...tout à fait ce que j'aime...






On visite Middleburg : c'est superbe...des canaux, des maisons toutes plus belles les unes que les autres...une bonne humeur générale...plein de touristes allemands et belges (et nous)...













A gauche, des escaliers incroyablement raides (j'ai vu pire plus loin, mais ma photo est ratée), devant, un accès à la cave (les portes en biais) et des vélos bien sûr...











Comme le week-end de Pâques est ensoleillé..














...les terrasses sont attirantes...d'ailleurs on mangera un peu plus loin, en t.shirts...


















On passe par le marché...

















On décide de repasser par là après le repas pour acheter une botte de tulipes ...puis on oublie...
















Chaque maison ressemble à sa voisine et est pourtant toute différente.

Les Hollandais plantent beaucoup, même en plein ville comme ici et mettent en scène leurs fenêtres.

Des ustensiles de cuisine qui pendent, des pots remplis d'oignons et d'ail et des plantes, c'est un vrai plaisir de s'arrêter à chaque fois.








On visite aussi, plus au nord, au bord de la Veerse Meer, la petite ville de Veere.












On mange des feuilletés aux cerises et aux pommes alors que les hollandais désertent l'endroit pour aller dîner : il est 17 h...chacun son rythme...













Ici, on n'hésite pas à peindre sa maison en noir, et ça fait très joli.










La preuve...














"Ultgezonderd fietsen en bromfiets..." (ou à peu près)


Ca craint pour comprendre les panneaux...








J'ai bien aimé les jardins des Hollandais...et je n'en ai pratiquement pas pris en photo !
Faut que j'y retourne, non ?
Miss Cadette sera ravie, et peut-être que Miss Aînée pourra venir avec nous cette fois !
Repost 0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 21:23
Je dépose Miss Aînée à Versailles lundi midi puis décide de me garer à la porte Saint Antoine et de faire un tour dans le parc du château avant de rentrer.





Je retrouve toujours avec plaisir cette sympathique et étonnante vue champêtre avec le château au loin










Vous voyez ce que je vois au bout de l'allée ? une claaaaaaaaasse ! Changement de direction, viiiite !!!!










Je prends donc la 1ère à droite, juste après le petit Trianon, direction les jardins du grand Trianon (que j'aime bien) mais...ils sont fermés.
Je les vois trimbaler des bennes et des bennes de terreau...qui serait bien utile dans mon jardin aussi, mais on ne joue pas dans la même cour, là...


Alors je pousse jusqu'au Grand Canal...





Bienheureux les touristes qui visitaient Versailles ce jour-là : il faisait doux et l'atmosphère était au bonheur.
Les barques étaient de sortie ...












Et là, j'ai fait comme tout le monde...j'ai pro-fi-té.

J'en avais un grand besoin.





Je stresse en pensant aux examens, je n'ai pas encore vu toutes les matières (il me manque : analyse du discours, sémantique, acquisition en contexte plurilingue, littérature et francophonie, linguistique française, langues et culture arabe).
En écrivant plus petit ça me fait moins peur...

Et j'ai fini : phonétique/phonologie, syntaxe, énonciation, pragmatique, sociolinguistique théories générales, Informatique pour la linguistique, temps et aspect, lexicologie, sociolinguistique du plurilinguisme, acquisition du langage et anglais pour la linguistique.
Bref, j'ai vu 10 matières sur 16, vous voyez le problème ?
Donc ce petit tour à Versailles m'a fait lever le nez de mes cours...qui me sortent par les trous d'nez ! Justement !


Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 21:39
En fait, non, en ce moment, on a tous les yeux qui piquent et on se mouche, mais les yeux de mouche orange, c'est pas ça...
Elle retrouve le sourire et reprend les cours demain


Nous avons refait, à trois cette fois, de la confiture d'orange/banane/rhum/vanille.
J'adore cuisiner avec mes filles, il y a toujours cette impression de transmettre quelque chose d'important, de presque fondamental...et quand le papa tape dans la confiture à grands coups de cuiller, elles râlent en disant qu'il ne sait pas le travail que ça représente ! (ça me fait doucement rigoler)...
 D'autres photos ici :HSE
Repost 0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 18:28
Je continue le récit de mon voyage en Californie, comme promis ici (et commencé ).
Nous avions donc prévu de passer la nuit dans un endroit hors du commun et trouvé pour cela des chambres d'hôtes insolites : dans une ville fantôme.
Ce n'est pas une ville-fantôme touristique, elle est trop récente pour ça , mais elle est très attachante.

Située entre la Death Valley et la Sierra Navada, bien à l'écart de la route, cette petite ville où quelques personnes vivent encore nous transporte d'un coup dans le passé.












C'est le domaine de la tôle rouillée et des appareils hors d'usage.
On sent que l'activité qui était la sienne s'est arrêtée d'un coup.

Cette ville s'est rapidement construite autour d'une mine d'argent et a disparu tout aussi vite, la mine fermant.













La "Post office -Darwin - Calif"
ou ce qu'il en reste.













Un poste à essence d'une autre époque pour ...
























des voitures d'un autre âge (mais toujours là...)










Et c'est ici que nous avons rencontré la seule voiture française de Californie : une Dauphine !













Le rocking chair est pour toujours devant sa cabane abandonnée (comme des dizaines d'autres)...












Myriam nous embarque dans son "dun buggy" et nous partons sur les chemins cahotant des environs, rencontrant des chipmunks (Tic et Tac, vous savez ?) et admirant les paysages infinis autour de nous.












Derrière les montagnes, la Vallée de la Mort nous attend pour la suite du programme, mais on se sent bien ici. Myriam, qui est française, nous explique sa passion pour cet endroit, sa façon de vivre si loin d'une grande ville (elle habitait auparavant à Los Angeles), nous livre des anecdotes sur les anciens habitants,  nous apprend la signification indienne des pierres positionnées en rond devant les maisons...


Elle nous présente aussi à plusieurs de ses voisins qui nous font d'ailleurs visiter leur maison. Nous discutons (autant que notre anglais nous le permet). Ce que les gens sont ouverts ici !
Les maisons habitées cachent bien leur jeu. Elles sont souvent faites des matériaux récupérés de la mine mais l'intérieur est très contemporain et confortable. On pourrait les trouver dans Art et Décoration par exemple, comme habitat atypique mais class, bien sûr.





Et pour ceux/celles qui ont suivi : voici une photo d'un magazine de mode, vous reconnaissez ?
C'est le camion jaune (photo 5) ! Et d'ailleurs, une dernière petit photo du "Dancing hall" de la photo :


Bon vous êtes déçus, vous vouliez une vraie ville fantôme, à la Lucky luke ? On a ça.
C'est pour une autre fois.
Pas tout de suite car la prochaine étape, ce sera la Vallée de la Mort, puis la plus grande ville du vice au monde. Un tout autre genre, hein ?
C'est ça aussi que j'ai adoré il y a 4 ans, en Californie : les visages si différents d'un même état, le plaisir de se promener dans des parcs nationaux, de passer de la montagne à la mer en passant par le désert...La diversité y est extrème et on veut tout découvrir !

Repost 0
Published by Agrippine - dans Californie
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 19:45
Des petits poissons faits à 4h du mat pour cause d'insomnie, déposés dans les bols du p'tit dej' ou scotchés aux vestes ...hé-hé...

Puis, toujours au milieu de la nuit, j'ai repris mon cours d'Acquisition du langage, histoire d'avancer un peu. Je l'aime bien celui-là, il est directement branché sur la vie ; il explique les processus d'appropriation des pratiques langagières (attention, si tu dis "acquisition du langage", t'as rien compris même si c'est le nom du cours) tant pour les monolingues que pour les plurilingues (et même pour les enfants sourds).
Cette nuit, j'étudiais donc la place fondamentale qu'avaient les échanges langagiers dans les tout premiers mois de la vie (souvent maman/bébé), c'était limpide et passionnant.
Et
pour ne rien gâcher, tout le cours est bien rédigé et  bien construit.

Ca change de la lexicologie et de la pragmatique.
J'imagine le tableau de ces profs-là, des titres dans tous les sens, des trucs à moitié effacés qui se mélangent avec ce qui vient d'être écrit, des graphiques tracés à la va-vite...ça peut être amusant en présentiel, c'est épuisant et décourageant par correspondance.

Mais bon, c'était un 1er avril sous le soleil, c'est pas beau ça ?
Les jardins reprennent vie. Nous aussi.


Hier soir, j'étais dans les bois avec des collègues et un guide pour découvrir les chouettes-hulotte (on a d'ailleurs un nichoir dans le clocher) du coin.
Matériel nécessaire : un radio-cassette pour diffuser le cri de la hulotte mâle (Ouuuuuuuh, ou-ou-ou-ou-ou-ouuuuuuuhhh - je fais bien la hulotte mâle, hein ?) et un projecteur de tous les diables.

Ca marche très vite, le cri de l'intrus intrigue mâles et femelles qui reprennent en choeur et se rapprochent en tournant autour de nous. Les femelles font des "kiwi" sonores, les mâles se fâchent (t'es chez moi !). Normalement, la hulotte, qui est un gros oiseau tout rond aux yeux noirs se pose sur un arbre bien en vue et se laisse gentiment observer par le groupe. Pas là.
Mais entendre les différents couples de hulottes de notre forêt nous a déjà remplis de joie. Expérience vraiment très sympa.
Photo du net pour le coup...
Repost 0

Présentation