Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 22:23
Non, non, l'école ne me manque pas. Mais c'est avec plaisir que j'ai participé à des ateliers de Noël dans la classe de C avec des moyens.
J'adore la pâte à sel.

Lundi :
ça bricole, ça bricole...



Mardi, on fait plus ours "de Noël" :


Dans un autre atelier, les enfants décoraient de belles cartes de voeux :



Chercher le calme et le silence dans une école maternelle à l'approche de Noël est inutile, il faut prendre son mal en patience...



Repost 0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 19:42

Une vitrine pleine de douceur et de poésie prise en Alsace, "pays de Noël" s'il en est.

Pour le Happy Sunday Evening de Poppyrose.



Repost 0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 18:27

Chanson pour les enfants

L'hiver - Jacques Prévert

Dans la nuit de l'hiver

galope un grand homme blanc (X2)

C'est un bonhomme de neige

Avec une pipe en bois,

Un grand bonhomme de neige

Poursuivi par le froid.

Il arrive au village.

Voyant de la lumière,

Le voilà rassuré.

Dans une petite maison

Il entre sans frapper ;

Et pour se réchauffer,

S'asseoit sur le poêle rouge,

Et d'un coup, disparaît.

Ne laissant que sa pipe

Au milieu d'une flaque d'eau,

Ne laissant que sa pipe

Et puis son vieux chapeau.


C'est le matin...qu'est-ce que je voudrais ?

Que ce soit dimanche.

C'est le cas, très bien.

Et puis ?

Qu'il ait neigé comme annoncé à la météo hier soir car si c'est le cas, on a prévu un grand tour dans les champs avec monsieur mari.

Alors ?

Pas grand chose comme neige. Je suis un peu déçue, c'est quand même bien, la neige, le dimanche.

Mais...tiens, tiens...ça sent bon...

Ouah ! Il y a un beau gâteau qui refroidit sur la table !

C'est miss Cadette qui s'est levée aux aurores et a préparé cette surprise ! tant pis pour la neige, mais ce gâteau marbré nous met tout de suite d'entrain (avec un bon thé earl grey). MERCI MINETTE !!!




Repost 0
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 21:51

En temps normal, quand je travaille, je case les choses "à faire" là où il y a des trous dans la journée, c'est-à-dire quand je devrais pouvoir me reposer.

Pas vous ?


Mais je vis depuis deux mois à un autre rythme.

Ce matin, j'ai accompagné Miss Cadette à son lycée (pas la porte à côté), je suis allée complètement à l'opposé montrer ma pauvre petite voiture au garagiste : un gendarme (oui oui) m'est rentré dedans alors que j'étais à l'arrêt. J'avais encore le temps d'aller à la banque (loin, la nôtre est en travaux) et en passant, j'ai craqué à la boulangerie pour un pain en fleur et un croissant au vrai beurre. Il était midi et c'était vraiment déraisonnable donc mille fois meilleur.

J'étais heureuse, Aïke m'avait annoncé de bonnes nouvelles, Jason Mraz passait...


J'ai fait le fourmilier avec les miettes de croissant au fond du sachet, et la journée a continué...


 

Repost 0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 09:46

L'expo de pastels du musée d'Orsay vaut le détour. D'abord parce qu'elle commence par une magnifique exposition de bâtons de pastels anciens et ensuite parce qu'on retrouve avec grand plaisir des oeuvres de Millet, Manet, Boudin, Degas, Redon...



J'ai été impressionnée par le sens du détail de Millet : en arrière plan de sa  " baratteuse" on voit une poule et ...

 

la traite des vaches

 

 

 

 


 

Repost 0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 21:24

Poppyrose, voici pour toi et aussi pour toutes celles qui en ont besoin ou envie,  en cette froide journée d'automne hivernal, des ondes positives !

Des ondes qui sentent bon pour le 7ème "happy sunday evening"...

Quatre paquets disparus corps et biens en un week end. Et si celui-ci est toujours vivant, c'est parce qu'il était resté sur le bureau...pour être dessiné.

Et c'est même pas moi qui suis, pour une fois, responsable de ce méfait, non, ce sont mes filles qui redécouvrent cet incontournable, ce super-bon, ce pas-trop-sucré, ce je-commence-par-les-quatre-coins, ce croquant et savoureux biscuit.

Vive le petit beurre LU !



Repost 0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 22:25

Une journée entière dans un musée, est-ce humain ?

Ne surtout pas le demander à mes pieds.


Expo Picasso/Manet

En fait, c'est l'histoire d'une oeuvre peinte en 1863 par Manet et désossée vers 1960 par Picasso. Elle devait l'intriguer. Il l'a démontée comme on le ferait d'un réveil dont l'intérieur nous intrigue. Une fois tous les éléments en main, Picasso a remonté le "Déjeuner sur l'herbe", encore et encore, comme un sale gosse. Avec mille facéties. Non pas qu'il n'ait pas su le refaire à l'identique, oh que non, loin de là, l'homme est doué. Mais il a fallu qu'il le dissèque pour chercher l'intérieur, l'essence même du tableau.


A l'origine, la scène est surprenante : une femme nue auprès de deux hommes en costume semblent avoir fini de pique-niquer, dans un petit bois bordé d'une rivière, tandis qu'une autre femme (très légèrement vêtue), barbote. Finalement, ce qui est bizarre, c'est que les hommes n'aient pas fait tomber la veste, non ?


Picasso, lui, va reprendre tout ça en 27 tableaux, 140 dessins et 3 linos. Ouh la la...Ça devait être obsessionnel.

Et il va montrer crûment ce que Manet suggérait.

Mais pas seulement. Il va recomposer le tableau comme d'autres l'auraient fait pour des mélodies, différentes à chaque fois mais avec les mêmes notes.


Au fil de ses tableaux, j'entendais presque Picasso dire :

"Celui-là, qu'est-ce qu'il fait là ? Il me gène, ils sont quatre pour une composition en triangle...Allez, je l'enlève. Mais au fait, on ne lui voit pas les fesses à celle-là, pas grave, je vais les lui faire, juste au-dessous de la poitrine, c'est pas un problème, même si elle est de profil, j'ai l'habitude"."Allez, et si je les déshabillais tous, il n'y a pas de raison, voilà...ah c'est mieux. Et cette barque, là, à droite, elle serait mieux à gauche, du coup, je vais retirer des arbres, c'est vrai, ça, quel fouillis ce tableau ! Allez, hop !  un peu de ménage ! Etc etc


Photos du net :


Et ce mot de Picasso, qui nous a laissés, Cher et tendre et moi, un moment perplexes .

  


"Quand je vois le déjeuner sur l'herbe de manet je me dis :

des couleurs pour plus tard / des douleurs pour plus tard / du bonheur pour plus tard"


Et la bonne réponse est ...la 2 !


Et à la fin, notre ami Pablo qui était gêné par cette athmosphère faussement champêtre (l'oeuvre originale ayant été peinte en atelier), a décidé de remettre tout ce petit monde pour de bon dehors : il en a fait des sculptures (plates mais debout) pour le jardin du Musée d'Art Moderne de Stockholm.


Ayant fait le tour de la question j'imagine qu'il a dû pouvoir se consacrer à autre chose.



Photos du net





 



















Repost 0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 09:10
Je me suis mise ce matin à mes cours bien tranquillement et puis... cette question m'est venue une fois, puis deux, puis dix...
"Mais comment peut-on écrire des choses pareilles, comment ?
"
Petit extrait pour vous faire une idée :

 "Cet article a pour enjeu de mettre à jour un paramètre discursif atypique, souvent passé sous silence dans l'étude de l'ellipse post-prépositionnelle qui est à même de rendre compte de certaines tournures tronquées courantes dans le style relâché qui caractérise le registre familier. Il s'agit d'un effet de contraste sémantique ou d'un parallélisme configurationnel entre deux syntagmes prépositionnels qui va jusqu'à permettre l'élimination du second régime identique derrière des prépositions qui n'admettent généralement pas ce mode d'anaphorisation. La présente étude révèle le cas particulier des prépositions entre, pendant et vers et examine, à travers les possibilités d'anaphorisation par ellipse derrière lesdites prépositions, la nature précise du contraste."

Ce monsieur, sait-il mettre son discours au niveau de tous, parfois ? Dans la vie de tous les jours, comment parle-t-il ? Pense-t-il dans ces termes ou ses écrits ne sont que le fruit d'une longue torture où chaque mot simple doit être remplacé par un terme compliqué pour faire savant ?

Bon, je retourne à mes ellipses configurationnelles post -machin. Ya du boulot.


Repost 0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 08:52
Il a dit : "Je crois que c'est le moment" et est parti, sac dans la poche, faire un tour dans ses "coins".
Bien vu et miam. Nous ne sommes que les deuxièmes goûteurs, les anciens ont laissé quelques traces.



Repost 0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 19:42
Pour la photo du Happy Sunday Evening number 5, voici le résultat  de ma belle occupation de samedi soir : une couronne de fleurs séchées.
Je sais, je sais, on arrive à une époque où on fait plutôt dans le rouge et doré avec quelques branches de sapin, mais bon...j'étais inspirée.  J'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser cette couronne (en fait, j'en ai fait 3), moments délicieux à savourer sur toute
la semaine !




Et ce matin, il a fallu débarrasser la table en urgence pour cause de grand débarquement familial (j'ai même passé l'aspirateur sur la nappe, je ne m'en sortais plus avec toutes ces graines et ces miettes de fleurs).
Repost 0

Présentation