Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 14:30
Sur les pas de Marcel Pagnol...
Voir ce qu'il a vu, sentir ce qu'il a senti, marcher sur les sentiers de ses collines, découvrir la maison de ses vacances... nous faisait très envie, à Aïké et à moi. C'était l'occasion ou jamais.

On arrive au village de La Treille, typique.
Dans son petit cimetière, on fait une halte sur la tombe de Marcel Pagnol qui est décédé en 1974, à 79 ans.
Marcel Pagnol avait lui-même choisi son épitaphe, reprise de Virgile : "Fontes amicus uxorem dilexit", c'est-à dire "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme".

Je l'imaginais bien plus large, ce canal...ah, ces Marseillais...
Tous les panneaux évoquent Pagnol...
Le sentier monte, monte, il fait très beau et nous sommes bien contentes de ne pas faire cette balade en été. Sauf qu'il y aurait eu des cigales. Je vois pour la première fois des olives en train de mûrir. Couleurs sublimes. Je fais 500 photos d'olives, des moches, des ratées, des floues... Vive le numérique !
Et pourquoi 11ème arrondissement, hein ?
Eh bé...Parce que La Treille, c'est un petit village...qui appartient  à Marseille !

Le Garlaban :

On arrive !
Et voilà la maison des vacances. Elle est habitée dans sa partie gauche par de la famille de la soeur de Marcel Pagnol nous a dit l'épicière, mais il semblerait que l'info ne soit pas juste. Bref, on ne peut accéder qu'à la moitié de la maison qui est assez grande, mais fermée. Le petit-fils en est propriétaire mais ne passe que rarement. Tant mieux, comme ça la maison reste "dans son jus". La pergola revêtue d'une belle vigne vierge cache presque tout, alors il faut s'avancer un peu...
Et de devant...hum...là, ça sent Pagnol.


Et juste derrière, il y avait un olivier sur lequel j'ai prélevé une petite branche pour ma soeur, en souvenir.
Voici les collines...
préservées au-dessus de la maison parce qu'il paraît qu'une bonne partie appartient toujours aux Pagnol.


Arrivées là, on a continué sur un sentier vers Aubagne, puis on a pique-niqué, et on est redescendues sur Marseille. La prochaine fois, c'est décidé, on partira d'Aubagne et on viendra à la Treille par les chemins de rando. Il y a trop de choses à voir : la grotte de Manon, le puits de Truc, la maison de Machin...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation